2c7d980686577241112495520fd71353

Les fées mangent différemment de nous. Et elles mangent peu. D'après les anciennes chroniques, elles tirent leur substance du parfum des fleurs, des fragrances et des fumets et même de l'air qu'elles respirent. Elles n'ont pas besoin d'ingurgiter  des aliments plus solides. Ces effluves aériens et éthérique leur suffisent. D'après le révérend Robert Kirk (1641-1692), pasteur avant de se lancer dans l'étude des fées et publia La République mystérieuse, des elfes, faunes, fées et autres semblables.

Les fées sont généralement végétariennes par conviction, elles ne sont donc ni végétalienne ou végan. Elles aiment boire du lait, et peut manger du fromage.

Dans de nombreux contes et dans les Anciennes légendes irlandaise, la mère d'Oscar Wilde, lady Wilde qui était connu comme une grande clairvoyante, et aimait communiquer avec les fées, affirme que les fées adorent le lait et le miel. Pour ce faire, les fées aiment se métamorphoser en papillon afin de venir se nourrir directement à la source, d'ailleurs le mot anglais pour papillon, butterfly (beurre volé), n'a pas été choisi par hasard.

Elles sont également les maîtresses des simples, des herbes et des condiments. Elles savent ainsi transformer une simple salade en un savoureux met remplit de saveur que nul n'être humain ne peut résister à vouloir en manger tant par sa fragrance que son aspect savoureux.

 

De nos jours, les fées ne peuvent plus manger l'essence de nos fruits, ou légumes si ces derniers ne proviennent pas d'une terre pure, sans pesticide ou tout autre produit chimique. Cela les blesserait jusqu'à causer leur mort. Il est donc recommandable pour ceux qui désirent leur faire des offrandes de faire bien attention de la provenance des aliments afin de ne pas les offenser ou leur faire du mal intentionnellement.

 

Article écrit par Allyenor