5f773e76f6335ed09c79388286b41128

Les arbres sont les poumons de la planète. En plus de produire de l'oxygène, ils fournissent le bois pour les maisons et les bateaux mais aussi les meubles et le feu.  Ils offrent un abris pour de nombreuses créatures visibles et invisibles et possèdent des propriétés médicinales et magique.

Les arbres sont très symboliques puisqu'ils peuvent symboliser les différents mondes. Leurs racines s'enfonçant dans les profondeurs de la terre symbolisent le monde souterrain, le tronc fait référence à la terre du milieu, et les branches pointant vers le ciel faisant le lien avec le monde céleste.

Chaque arbre est un portail vers l'autre monde. Ils aiment les enfants et les enfants les aiment à leur tour car c'est un bon compagnon de jeu. 

Les esprits qui sont les plus proches des arbres sont les Dryades et Hamadryades. Honorées chez les romains comme les nymphes de la forêt. Elles étaient les gardiennes et les protectrices des arbres. D'allure féminine, les dryades et hamadryades, étaient sveltes au corps ondoyant. Les extrémités de leurs bras, de leurs jambes et de leur tête se confondaient avec les branches et les racines des arbres auxquelles elles étaient rattachées.

 

Les Dryades sont des nymphes qui président aux bois et aux arbres, et plus particulièrement aux chênes. Elles incarnent la force végétative des forêts. Contrairement aux autres nymphes qui représentent l'eau, celle-ci sont plutôt proche de la terre. Elles aiment danser autour des arbres sacrés de la forêt. Dans la mythologie, les Dryades seraient immortelles et pouvaient épouser les Hommes. Eurydice aurait ainsi été une Dryade avant de se marier avec Orphée. Les Dryades peuvent s'éloigner de leur arbre. Elles ressemblent à de très belles jeunes filles dont leurs bras et jambes dessinent des arabesques imitant ainsi le tronc de l'arbre.

Contrairement aux Hamadryades qui naissent avec l'arbre et meurent en même temps que lui. Elles ne quittaient rarement leur arbre qu'en de rares occasions.

 

Les arbres à fées :

Tous les arbres sont sous la protection des Dryades et Hamadryades mais certains arbres ont une symbolique plus importante et une fonction bien particulière pour les fées. Les chênes sont par exemple des arbres sacrés que les humains ne doivent abîmer sous aucun prétexte au risque de s'attirer les foudres des esprits de la nature.

Les frênes sont également des arbres à fées, tout comme l'aulne et le tilleul. Le hêtre, le sorbier et le sureau sont considéré comme des arbres magiques et donc très prisé par les fées. Le noisetier, le prunier et l'aubépine servent de nid aux fées.

 

Article écrit par Allyenor