11796263_1480570778922410_5319378661065707680_n

Les sorcières, pour fabriquer leurs potions, huiles et autres mélanges, utilisent des herbes et plantes qu'elles ont elles même récoltés dans des conditions particulières et choisies avec minutie.
En effet, la cueillette n'est pas à prendre à la légère. Il faut prendre en compte plusieurs éléments tel que la saison, la lune, le terrain sur lequel la plante se situe...

Les moments propices :

Tout ce qui pousse au dessus du sol se récolte principalement entre le printemps et l'été, en lune croissante et pendant la croissance du soleil au cours de son cycle annuel.

Ce qui se développe en terre ce fera entre l'automne et l'hiver, de la lune décroissante à la nouvelle lune et au cours de la régression du soleil.

Il est également préférable de faire la cueillette à l'aube. La fraîcheur du matin permet à la plante de conserver plus longtemps ses substances actives. Certaines cueillettes peuvent être effectuées la nuit. Ce moment appartient aux puissances surnaturelles.

La cueillette devra se faire sur un sol pur, ne contenant pas de pesticide et éloigné des routes pour ne pas que les émanations des voitures polluent les plantes.

Avant de récolter, il faut savoir que le végétal est vivant. Il naît, grandit et meurt tout comme nous. Et comme nous, nous devons le respecter. C'est pour cela qu'il est préférable de donner nos intentions de la cueillette que nous réalisons et de lui adresser des paroles afin de la remercier pour les bienfaits qu'elle apportera plus tard. Une prière sera donc cité avant de récolter le végétal. La bolline sera aussi indispensable lors de la cueillette car elle respecte la coupe de la plante sans l'abîmer.

Une fois coupée, la plante sera délicatement placé dans un panier. Un remerciement envers Mère Nature se fera car c'est grâce à elle que nous pouvons bénéficier de ses bienfaits. Il est également préférable de ne pas mélanger les différentes plantes récoltées.

Pour ce qui est de sa conservation cela dépend de vous. Il existe plusieurs méthodes et principalement le séchage qui convient à toutes les plantes. Il existe aussi la congélation mais seulement pour le thym, la mélisse citronnelle, le persil ou la ciboulette pour cela il vous suffit de congelez les plantes en portions individuelles dans de petits sacs ou récipients de plastique pour ne décongeler que la quantité voulue. Le vinaigre pour donner du goût dans vos cuisines Cette recette est notamment indiquée avec le thym, l’origan, l’aneth, l’estragon ou la sarriette. Pour cette conservation, nettoyez bien les herbes pour éviter l’apparition de moisissures et faites les sécher. Hachez-les en réservant quelques tiges. Couvrez de vinaigre doux (p. ex. de vin blanc), et faites chauffer dans une casserole. Retirez du feu peu avant l’ébullition et laissez infuser 30 min. Filtrez le vinaigre à travers un torchon et versez-le dans des bouteilles propres. Entreposez au frais et au sec.
Conseil: utilisez toujours des récipients en verre, car l’acide acétique, au contact du métal et de la céramique, peut produire des sels nocifs.
Et la méthode avec de l'huile qui concerne presque toutes les plantes (sauge, romarin, thym...)
Utilisez une huile végétale de bonne qualité au goût neutre (olive, tournesol, colza ou carthame).
Lavez les plantes fraîchement coupées, retirez les parties abîmées et séchez-les pour éviter la formation de moisissures dues à l’humidité.
Disposez les plantes dans des bouteilles de verre propres et sèches, de préférence teintées, couvrez d’huile et fermez bien.
Laissez infuser pendant 3 à 4 semaines dans un endroit frais à l’abri de la lumière, puis filtrez l’huile à l’aide d’un tamis fin et versez-la dans des bouteilles propres.
Inscrivez la date sur la bouteille et consommez l’huile dans les 3 à 4 mois qui suivent. Si les plantes restent trop longtemps dans l’huile, celle-ci peut se troubler.
Conseil: goûtez cette association particulièrement savoureuse: une branche de thym, d’origan, de sarriette, deux feuilles de sauge, une pousse d’estragon et une gousse d’ail. Bon appétit!

Voici maintenant vous pouvez partir faire votre cueillette comme il se doit dans le respect et l'amour de la nature. Sachez également que la cueillette est un moment pour se détendre, se relaxer. Elle nous apaise et incite à trouver la paix intérieur.

Texte by Allyenor Digandal 

Image : La ceuillette