tumblr_nowyyqmoba1uq1wtvo1_500

Qu'est ce que la divination ?

D'après Cicéron (De la divination), orateur latin, "la divination est le pressentiment des événements qui dépendent du hasard".

 

Le mot divination vient du latin divinare, qui signifie « accomplir des choses divines ».

La divination est une pratique qui nous permet d'avoir des réponses ou d'éclairer des situations qui peut toucher, le passé, le présent ou le futur. C'est pratiqué depuis des siècles pour ceux qui cherchent à connaître leur avenir.

 

La divination utilise des arts divinatoires tels que des tarots, des oracles (la cartomancie), des runes, les rêves (l'oniromancie), les astres (l'astrologie),  les éléments naturels (l'aéromancie pour lire dans l'air, l'hydromancie dans l'eau, la pyromancie dans le feu, l'alomancie dans le sel de mer.), les lignes de la main (chiromancie), le pendule (radiesthésie)…

 

Il faut savoir qu'il existe deux types de divinations.

D'une part, la divination intuitive  et d'autre part la divination inductive.

Cicéron donne le texte canonique sur la distinction entre divination intuitive et divination inductive :

 

« Il y a deux sortes de divination, l'une relève d'un art qui a ses règles fixes, l'autre ne doit rien qu'à la nature. Mais quelle est la nation, quelle est la cité, dont la conduite n'a pas été influencée par les prédictions qu'autorisent l'examen des entrailles et l'interprétation raisonnée des prodiges ou celle des éclairs soudains, le vol et le cri des oiseaux, l'observation des astres, les sorts ? - ce sont là, ou peu s'en faut, les procédés de l'art divinatoire - quelle est celle que n'ont point émue les songes ou les inspirations prophétiques? - on tient pour naturelles ces manifestations. Et j'estime qu'il faut considérer la façon dont les choses ont tourné plutôt que s'attacher à la recherche d'une explication. On ne peut méconnaître en effet l'existence d'une puissance naturelle annonciatrice de l'avenir, que de longues observations soient nécessaires pour comprendre ses avertissements ou qu'elle agisse en animant d'un souffle divin quelque homme doué à cet effet. »

— De la divination, I, 6

 

Article © Allyenor